Ends 31 May at 11:59 PM EST

Kimi Raikkonen

Kimi Raikkonen

Profile

Kimi Räikkönen: bio Kimi Matias Räikkönen (né le 17 octobre 1979 à Espoo, en Finlande) est un pilote automobile finlandais, champion du monde de Formule 1 en 2007. Les médias l'ont surnommé « Iceman » en raison de sa capacité à conserver son sang-froid en toutes circonstances ainsi que son tempérament assez réservé. Il fait ses débuts en Formule 1 en 2001 avec l'écurie suisse Sauber. En 2002, il rejoint l'écurie McLaren-Mercedes avec laquelle il termine deux fois vice-champion du monde, en 2003 et 2005. Après cinq saisons sans parvenir à remporter le titre, il rejoint la Scuderia Ferrari. Dès sa première saison au sein de sa nouvelle équipe, il devient champion du monde en devançant sur le fil Lewis Hamilton et Fernando Alonso à l'issue de l'ultime Grand Prix de la saison au Brésil sur le circuit de l'Autodromo José Carlos Pace. Bio complète http://fr.motorsport.com/driver/kimi-raikkonen/bio

Stats

Kimi Räikkönen

Kimi Räikkönen en 2008 dans sa première époque Ferrari.

Nom complet Kimi Matias Räikkönen
Surnom Iceman
Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Espoo
Nationalité Finlandais
Années d'activité 2001-2009
Depuis 2012
Qualité Pilote automobile
Numéro 7
Équipe Sauber (2001)
McLaren (2002-2006)
Ferrari (2007-2009)
Lotus (2012-2013)
Ferrari (depuis 2014)
Nombre de courses 234
Pole positions 16
Meilleurs tours en course 42
Podiums 81
Victoires 20
Champion du monde 2007
Site web
Kimi Räikkönen
(WRC)

Kimi Räikkönen durant le rallye d'Allemagne 2010.

Surnom Iceman
Nationalité Finlandais
Années d'activité 2009-2011
Qualité Pilote de rallyes
Équipe Citroën Junior Team
Ice 1 Racing
Nombre de courses 22
Podiums 0
Victoires 0

Actualités

Avec neuf points à son crédit (huit obtenus en Azerbaïdjan et un en Espagne), Charles Leclerc a marqué les esprits pour son arrivée en Formule 1, après avoir trouvé ses marques avec la discipline et connu quelques difficultés sur les premières épreuves de sa carrière F1. Le jeune Monégasque est pour l’heure crédité de la majorité des points inscrits par l’équipe Sauber, son équipier Ma ... Continuez de lire

Read More...

En 2017, le Grand Prix de Monaco avait fait polémique au sein de la Scuderia Ferrari, qui l'avait pourtant dominé. Kimi Räikkönen avait passé les 33 premiers tours en tête avant d'effectuer son changement de pneus obligatoire, mais une fois n'est pas coutume, l'overcut s'était avéré plus favorable que l'undercut.  ... Continuez de lire

Read More...

Photos

Team